0

Après Chirac et Cannes: Une Nouvelle Direction pour la Politique Française envers l’Afrique

La semaine prochaine, plusieurs Chefs d’États Africains assisteront au 24ème sommet France-Afrique qui se déroulera à Cannes le 15 et 16 Février. Ce sommet se trouvera au point tournant de la relation de la France par rapport à l’Afrique. La France se prépare pour ses élections Présidentielles au mois de Mai et à mesure que la bataille pour la présidence rentre en vigueur, le débat sur comment forger des nouveaux liens avec le continent Africain gagne aussi de l’élan.

C’est donc le moment idéal pour évaluer l’état de la politique Française envers l’Afrique après les élections Françaises. Ceci est particulièrement important en ce moment puisque l’ influence de la France sur l’Afrique est en train d’être menacée et que plusieurs facteurs ont forcé cette ancienne Puissance coloniale à redéfinir ses liens avec ses ex-colonies, comme par example l’introduction de nouvelles lois sur la distribution d’aide aux pays étrangers, l’intégration de l’ Union Européenne et les nouvelles réformes économiques.

En cette période après Guerre Froide, le ‘multilatéralisme ‘ est devenu le dernier mot politique ‘en vogue’ et marque à sa suite l’emergence d’un remarquable changement dans la politique Française par rapport à l’Afrique. Ce changement qui s’effectue conjointement avec une nouvelle génération de dirigeants politiques Français qui proclament une nouvelle approche, ne peut que suggérer une nouvelle vague de nouveautés.

Les erreurs commises en Afrique pendant les années 1990 , en particulier au Rwanda, les scandales liés à la corruption mais aussi les réformes économiques modernes et l’ adoption des stratégies ‘multilatérales’ ont forcé les dirigeants politiques Français à apporter des changements radicaux vis-a-vis de leur politique extérieure.