Combattre la pauvreté en appuyant les entreprises

De la Chine au Chili et de la Corée du Sud à l'Afrique du Sud, rares sont ceux qui contestent encore aujourd'hui l'importance essentielle de l'investissement privé pour la prospérité et la croissance. Toutefois, l'investissement privé ne bénéficie que trop rarement aux plus pauvres des pauvres, qui sont précisément ceux qui en ont le plus besoin.

Certains attribuent la responsabilité de cet état de choses à l'injustice du système d'échanges mondial dans lequel les pays riches suppriment toutes les barrières commerciales sauf les leurs. D'autres invoquent le fardeau de la dette qui grève certains des pays les plus pauvres, ou la volatilité des marchés émergents.

Mais nous avons acquis la conviction qu'il existe également de nombreux obstacles réglementaires et des vides inexploités dans les marchés qui empêchent d'une part les capitaux privés de s'orienter vers les pays les plus pauvres et d'autre part les petites entreprises des pays et régions défavorisés de réaliser leur plein potentiel en tant qu'employeurs et moteurs du développement local.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/nNBELiB/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.