Paul Lachine

Le défi de la biodiversité

LONDRES – Si l’on en juge par l’ONU qui a déclaré cette année Année Internationale de la biodiversité et par la Convention sur la biodiversité qui se tient au Japon, il est clair que les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés sont graves et croissants, et qu’il est plus que jamais urgent d’agir.

Nos vies, comme celles des autres créatures de notre planète, font partie et dépendent de la biodiversité. En termes simples, la biodiversité est le tissu de notre existence, impliquant tous les organismes trouvés dans les différents habitats, des poissons des eaux profondes aux oiseaux des forêts tropicales, et tout ce qui se trouve entre les deux.

Les plantes et la diversité fongique sont les propres fondations de la biodiversité dont dépendent toutes les autres formes de vie. Les plantes absorbent le dioxyde de carbone et produisent de l’oxygène, nous fournissant ainsi l’air que nous respirons et contribuant à réguler le climat. Elles fournissent de la nourriture, des médicaments, de l’énergie, des abris, de l’eau potable et des sols fertiles. C’est grâce à la diversité des plantes que nous nous maintenons et, à l’avenir, c’est elle qui nous permettra de nous adapter, d’innover et en fin de compte, de survivre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/YuAD7HO/fr;