0

La bataille pour l'Ukraine

Les vieux axiomes se vérifient : la fermeté peut se révéler payante, la résolution peut vous soutenir. Nous qui luttons pour maintenir notre démocratie en Ukraine y croyons fermement. Maintenant, plus que jamais, nous devons y croire, car des troupes russes portant les uniformes ukrainiens ont pénétré dans notre pays, car les soldats ukrainiens refusent d'obéir aux ordres qui dictent d'écraser les personnes qui manifestent pour défendre notre démocratie. Nous avons besoin de la solidarité de nos voisins, et des peuples qui aiment la liberté dans le monde entier, afin de garantir que nos rêves démocratiques prennent vie dans la paix.

La lutte pour assurer la victoire de Viktor Yushchenko, le véritable gagnant des élections présidentielles de dimanche dernier, en tant que nouveau président de l'Ukraine n'est pas de notre fait. Mais cette bataille pour notre liberté nous ayant été imposée, il ne sera pas dit que nous manquons de courage ou de détermination.

Les jours et les nuits qui nous attendent seront difficiles et la présence secrète des troupes russes les rendra d'autant plus dangereux. Les forces du premier ministre Viktor Yanukovich ont imprudemment rempli les urnes de bulletins de vote truqués et ont intimidé la commission électorale du pays à un point insensé. Elles ont ensuite tenté d'obliger le peuple ukrainien à croire à ce simulacre d'élections, menaçant d'interdire les rassemblements publics, de fermer nos frontières aux nouveaux demandeurs de visas, et d'étouffer toutes nos protestations à la télévision.

De plus en plus de membres d'une machine gouvernementale qui pensait pouvoir imposer une élection frauduleuse au peuple ukrainien évitent désormais d'imposer ce choix par la force. Les membres de l'armée, les services de sécurité et les représentants du gouvernement rechignent tous à suivre les ordres de la clique de Yanukovich. Il est peu probable qu'une élite au pouvoir tellement incohérente devienne cohérente à partir de maintenant.