La question à 200 trillions de dollars

La tendance macroéconomique la plus remarquable des vingt dernières années est probablement la diminution stupéfiante de la volatilité de la croissance de production. Par exemple, aux Etats‑Unis, la volatilité des rendements trimestriels s’est vue réduite de plus de la moitié depuis le milieu des années 80. Il est évident que la modération des mouvements de production ne se généralise pas simultanément. En Asie, la volatilité n’a commencé à baisser qu’après la crise financière de la fin des années 90. Au Japon et en Amérique latine, elle n’a diminué de façon significative qu’au cours des dernières années. A présent, ce déclin quasi universel a des retombées considérables sur les marchés mondiaux de capitaux.

En effet, la grande question de 2007 est de savoir si l’instabilité macroéconomique continuera de ralentir et entraînera une nouvelle année spectaculaire pour les marchés et pour l’immobilier, ou si elle augmentera à nouveau, notamment en raison de tensions géopolitiques grandissantes. J’aurais tendance à pencher pour le scénario optimiste, encore faudrait-il que les investisseurs et les décideurs politiques comprennent les ramifications d’un retour à des niveaux plus normaux de volatilité.

Il convient que les investisseurs, en particulier, admettent que même si les tendances positives plus vastes de la mondialisation et les progrès technologiques avancent, un renforcement de la volatilité macroéconomique entraînerait une chute massive du prix des actifs. La hausse des actions et de l’immobilier de ces douze dernières années doit probablement autant à une grande stabilité macroéconomique qu’à tout autre facteur. Tandis que la production et la consommation se stabilisent, les investisseurs n’exigent plus de primes de risque si importantes. Plus le risque est faible, plus le prix des actifs risqués est élevé.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/Qyo5kiI/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.