0

Tester la stabilité financière de l’Amérique

WASHINGTON – Les États-Unis viennent d'adopter une ambitieuse réforme financière qui constitue une réponse historique à la crise la plus dévastatrice depuis plusieurs décennies ; cette législation prévoit des mesures importantes et nécessaires pour remédier aux nombreuses faiblesses du système réglementaire et financier américain que la crise a mises au jour.

Alors que l'administration Obama et le Congrès des États-Unis tiraient les enseignements de la crise et délibéraient sur les réformes, le Fonds monétaire international évaluait lui aussi le système financier américain dans le cadre du Programme d'évaluation du secteur financier (PESF). Ce programme a été introduit dans le sillage de la crise asiatique au milieu des années 90 afin de permettre une évaluation objective des atouts et des vulnérabilités des systèmes financiers des pays et notamment de déterminer où ils se situaient par rapport aux normes internationales. La dernière crise mondiale a incité le G-20 à réaffirmer à quel point ces « bilans » réalisés dans le cadre du PESF étaient importants pour promouvoir la stabilité mondiale et a même décidé que ses membres s'y prêteraient régulièrement.

Dans le cas des États-Unis, que nous dit cet examen de la santé du système financier américain et des récentes réformes réglementaires ?

La revue tire de nombreuses conclusions positives et salue les mesures courageuses et décisives prises par les autorités américaines pour endiguer le risque d'un effondrement systémique alors que le marché vivait une période extrêmement tumultueuse. Même si la crise a eu des coûts astronomiques au plan national et international, il semble que les erreurs à l'origine de la Grande Dépression aient été évitées.