barroso7_VCGVCG via Getty Images_covidvaccine VCG via Getty Images

L'épreuve de la préparation aux pandémies

BRUXELLES – La pandémie de la COVID-19 nous a inculqué une pléiade de dures leçons. La plus importante étant que les épidémies de maladies infectieuses présentent des risques non seulement à la santé publique, mais aussi à la sécurité dans le monde. Comme la prolifération des armes nucléaires, le terrorisme et les changements climatiques, la COVID-19 a révélé que les pandémies peuvent rapidement ébranler l’équilibre social et le bien-être économique.

Cela relève maintenant de l’évidence. Pourtant avant la crise de la COVID-19, les maladies infectieuses apparaissaient en filigrane des préoccupations internationales concernant la sécurité. Pour qu’aboutissent les efforts visant à changer cet état des choses en mettant en place de nouveaux mécanismes de financement et de contrôles pour les plans de secours en cas de pandémie, les demi-mesures ne suffiront pas à la tâche. Pour éviter que l’histoire ne se répète, les préparatifs doivent être le reflet de l’ampleur réelle du défi. Il nous faut désormais reconnaître que les pandémies représentent l’une des plus graves menaces à la sécurité dans le monde et l’une des plus probables.

Pour empêcher les pandémies futures, il faudra non seulement investir au même niveau que pour les autres menaces à la sécurité mondiale, sur lesquelles des sommes pharaoniques sont régulièrement dépensées, mais adopter également une toute nouvelle orientation de pensée sur la sécurité dans le monde. La pandémie représente une nouvelle forme de crise mondiale, qui est causée et exacerbée par les maillages de plus en plus serrés du monde moderne.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading and receive unfettered access to all content, subscribe now.

Subscribe

or

Unlock additional commentaries for FREE by registering.

Register

https://prosyn.org/RFmQfUAfr