DNA double-helix.

Cibler les maladies non transmissibles

INDIANAPOLIS – Partout dans le monde, l'un des principaux facteurs qui détruit des vies et qui entrave la croissance économique est également l'un des plus difficiles à traiter. Les maladies non transmissibles (MNT), comme les cardiopathies, le diabète et le cancer représentent actuellement deux-tiers de tous les décès dans le monde entier. Non seulement ces maladies non transmissibles écourtent la vie, mais elles font en outre peser un lourd tribut économique sur leurs victimes, sur leurs familles et leurs communautés, sapent la productivité économique et augmentent les dépenses de santé. Au cours des deux prochaines décennies, le total des pertes économiques issues des maladies non transmissibles pourrait s'élever à 30 mille milliards de dollars.

Relever le défi complexe posé par les maladies non transmissibles va nécessiter un effort international coordonné. Heureusement, quelques étapes importantes dans cette voie ont été réalisées dernièrement. En septembre, l'Organisation des Nations Unies a adopté les Objectifs de Développement Durable, une série de 17 objectifs qui guideront le programme mondial de développement pendant les 15 années à venir. Parallèlement aux cibles visant à éliminer la pauvreté et aux mesures visant à protéger l'environnement, figure un engagement portant sur la réduction de la mortalité causée par les maladies non transmissibles. C'est la première fois que le programme de développement officiel de l'ONU s'attaque directement au problème.

Il s'agit d'une étape bienvenue, mais qui n'est que la première étape d'un long voyage. Les charges physiques et économiques liées aux maladies non transmissibles frappent le plus durement là où elles sont le plus difficilement supportées : les pays à revenus bas et moyens, où se produisent 80% des décès liés aux MNT. En conséquence, des millions de personnes ayant récemment échappé à la pauvreté pourraient bien y être confrontées.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/LHelx0H/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.