Garder l’espoir en ligne de mire

BERKELEY – Les Etats-Unis ont un taux de chômage aux alentours de 10%. Dans certains pays, la politique budgétaire est menacée par des craintes légitimes que l’escalade des dépenses entrainera une crise de la dette publique. Dans de nombreux autres pays, c’est la confusion qui est faite entre les déficits cycliques à court terme et les déficits structurels à long terme qui paralyse la politique budgétaire.

Par ailleurs, la politique bancaire est paralysée par une réaction populiste opposée à des sauvetages supplémentaires tandis que la politique monétaire est elle paralysée par une étrange idée répandue chez les banquiers centraux qui craignent une inflation alors même que les salaires ne cessent de baisser. Comme le disait R.G. Hawtrey de leurs prédécesseurs à l’époque de la Grande Dépression, ils « crient ‘Au feu !’ sous le déluge de Noah ».

Il est temps de calmer les choses. Et la meilleure façon pour ce faire est de prendre un peu de distance et d’observer les choses à la longue vue.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/hYrbSfr/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.