Taiwan-Pékin : pour une relation pacifiée

OXFORD - Le président chinois Hu Jintao se réclame constamment d'une "société harmonieuse", mais qu'en est-il en ce qui concerne les relations de la Chine avec Taiwan ?

Avant l'élection de Ma Ying-jeou à la présidence de la République de Chine (le nom officiel de Taiwan), la Chine qualifiait régulièrement cette dernière de fauteuse de troubles et elle était la principale cause de tension entre le Chine et les Etats-Unis. Maintenant qu'elle est passée au second plan des préoccupations diplomatiques, Taiwan n'est plus considérée comme une source de problèmes, au point de n'avoir guère été mentionnée lors du dialogue stratégique et économique entre les USA et la Chine - tandis que la Corée du Nord, l'Iran et la valeur du renminbi retenaient toute l'attention.

Il est injuste de diaboliser Taiwan simplement parce qu'elle veut ce que la plupart des peuples du monde tiennent pour acquis : jouir des droits humains fondamentaux, notamment le droit de décider de leur avenir à travers un processus démocratique.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/wuxm6Yw/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.