Les déboires démocratiques de Taiwan

Le récent appel du président taiwanais Chen Shui-bian en faveur d'une loi autorisant les référendums populaires a rapidement tourné à la crise internationale. La Chine, craignant que la loi puisse être utilisée pour amener Taiwan vers l'indépendance, a réagi vivement avant même que le projet de loi sur les référendums ne soit approuvé par le Yuan législatif, le parlement de Taiwan.

Le major général Wang Zaixi, le directeur adjoint du Bureau chinois des Affaires de Taiwan, a averti qu'il utiliserait la force si les autorités taiwanaises « sont de mèche avec les forces séparatistes pour mettre en place ouvertement des activités pro-indépendantistes et défier le continent et le principe de `une Chine' ».

Le premier ministre chinois Wen Jiabao s'est montré légèrement plus courtois. Dans une interview accordée à un journal américain, il a rappelé à Taiwan que la Chine « paierait n'importe quel prix pour sauvegarder l'unité de la patrie ».

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/udqeP18/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.