0

Le développement durable, synonyme de prospérité

TRINIDAD – Le développement durable, c’est aujourd’hui l’assise de presque tout raisonnement économique. Il est non seulement essentiel à la reprise économique, mais aussi pour garantir la paix et la sécurité de demain.

La notion de durabilité doit faire partie de toutes nos réflexions, car notre société mondialisée ne cesse de prendre des risques. Ces deux dernières années ont connu leur lot de crises : énergétique, alimentaire et climatique, ainsi qu’une récession généralisée. Je crains que le pire ne soit pas derrière nous. En effet, si l’on ne gère pas correctement la crise économique mondiale, cette dernière pourrait se transformer en une gigantesque crise politique, définie par une agitation sociale, des gouvernements affaiblis et des sociétés civiles mécontentes, qui auront perdu la foi en leurs dirigeants et en l’avenir.

Nous entrons de plus dans un nouvel âge d’austérité. Davantage de problèmes se présentent à nous, tandis que nous disposons de moins de ressources. Les budgets nationaux ont rétréci. Les programmes humanitaires sont comprimés. Les contributions volontaires se font rares.

Une troisième réalité nous permet cependant de rester optimiste : les défis auxquels nous sommes confrontés sont tous liés entre eux. Donc si nous faisons preuve de finesse, si nous distinguons les connexions entre ces problèmes et les utilisons à bon escient, la solution à chaque problème peut devenir la solution à tous les problèmes. Nos dollars, euros ou pesos mis en commun peuvent nous rapporter beaucoup plus et nous mettre sur des voies efficaces, efficientes et pérennes vers un avenir durable, prospère et universel.