soros113_Ruben EarthGetty Images_spainflag Ruben Earth/Getty Images

L'Espagne en tête de peloton sur les obligations perpétuelles

NEW YORK – Le Conseil européen organise un sommet virtuel le 23 avril pour déterminer de quelle manière l'Union européenne doit faire face aux retombées économiques de la pandémie de COVID-19. La proposition de l'Espagne est de loin la proposition la plus étudiée et la plus innovante qui sera présentée. Elle devrait être le premier point de l'ordre du jour de la réunion.

La principale innovation que l'Espagne va introduire est l'émission d'obligations perpétuelles par l'UE. L'idée n'est pas nouvelle. La Grande-Bretagne a d'abord émis des obligations consolidées, ou Consols, en 1752 et les a ensuite utilisées pour financer les guerres napoléoniennes et les guerres de Crimée, la Loi sur l'abolition de l'esclavage, le prêt d'urgence à l'Irlande et la Première Guerre mondiale. Le Congrès des États-Unis a autorisé l'émission de Consols en 1870 pour consolider les dettes accumulées durant la Guerre de Sécession.

Mais jusqu'à présent l'UE n'a jamais envisagé les obligations perpétuelles. Aujourd'hui, l'Espagne les propose comme une mesure extraordinaire pour faire face à une situation extraordinaire. Elles pourraient s'avérer extrêmement efficaces.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/Xh1OrjKfr