vaccination Shah Mahai/AFP/Getty Images

Là où il faut vacciner

KARACHI/GANDHIDHAM-GUJARAT – Devant les épisodes de rougeole qui se déclarent dans toute l’Europe et dans le Midwest des États-Unis, et les infections de méningite dont souffrent des étudiants universitaires américains, les experts sanitaires s’acquittent d’une tâche qu’ils n’auraient jamais pensé avoir à faire en ce début d’année 2017 : rappeler aux citoyens des pays développés que les vaccins sauvent des vies.

Les vaccins pâtissent peut-être de leur propre succès : ils sont si efficaces dans la protection contre certaines maladies que beaucoup d’Occidentaux ont oublié à quel point sont dévastatrices les maladies évitables. Vu les éclosions récentes aux États-Unis et en Europe, les parents se font rappeler que lorsqu’ils ne font pas vacciner leurs enfants ils adoptent une stratégie fatale.

Hélas, dans bien des régions du monde, particulièrement en Asie du Sud, les parents n’ont pas besoin de se faire rappeler que l’immunisation sauve des vies. Ce dont ils ont plutôt besoin c’est que les vaccins soient accessibles.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/WGoQ1OX/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.