acemoglu17_ Alex WongGetty Images_bernie sanders Alex Wong/Getty Images

La social-démocratie vaut mieux que le socialisme démocratique

CAMBRIDGE – Auparavant, une règle non écrite de la politique américaine voulait qu’un socialiste ne puisse jamais se qualifier pour de hautes fonctions nationales. Pourtant, aujourd’hui, un « socialiste démocratique » auto-proclamé, le sénateur américain Bernie Sanders, est le principal candidat à l'investiture démocrate à la présidentielle. L'Amérique devrait-elle accueillir positivement ce changement ?

Les démocrates ont fait des primaires bien plus que le choix d’un adversaire au président américain Donald Trump. La dynamique en faveur de Sanders reflète un désir de solutions radicales aux problèmes économiques structurels graves. Au cours des décennies suivant la Seconde Guerre mondiale, l'économie américaine est devenue progressivement plus productive et les salaires de tous les travailleurs – quel que soit leur niveau de qualification – ont augmenté de plus de 2% par an en moyenne. Mais ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Au cours des quatre dernières décennies, la croissance de la productivité a été atone, la croissance économique a ralenti et une part croissante des gains a été accaparée par les propriétaires de capital et les plus instruits. Pendant ce temps, les salaires médians ont connu une stagnation et les salaires réels (corrigés de l'inflation) des travailleurs avec un diplôme secondaire ou moins ont diminué. Une poignée d’entreprises (et leurs propriétaires) dominent une grande partie de l'économie. Les 0,1% les plus riches concentrent plus de 11% du revenu national, contre environ seulement 2,5% dans les années 1970.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/DBjxvkyfr