Silent Burmese Days

PRAGUE -- Ces prochains jours, et c’est peut-être même une question d’heures, vont se jouer la destinée de la Birmanie (aussi appelée Myanmar), et celle de plus de cinquante millions de Birmans. La crise actuelle mijote depuis des années. Seulement, personne ne savait précisément quand éclaterait la révolte ouverte contre la dictature militaire birmane.

Je crains que, à quelques exceptions près, la plupart des pays aient été pris au dépourvu, une fois de plus, par la rapidité des événements en Birmanie. Ils ne semblent absolument pas préparés pour affronter la crise et paraissent ne pas du tout savoir quoi faire.

Combien de fois, et à combien d’endroits cela est-il déjà arrivé ? Et il est pire encore de penser au nombre de pays qui trouvent pratique de détourner les yeux et les oreilles du silence mortel que ce pays d’Asie a choisi pour se présenter au monde extérieur.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/Pn8QrpH/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.