1

Encore sept années de temps difficiles ?

NEW HAVEN – Un article présenté en août 2010 à l’occasion du symposium économique de Jackson Hole en présence d’un grand nombre de banquiers centraux et d’économistes, a concentré une grande partie des débats. Ce travail est une analyse assez sinistre de l’avenir de l’économie mondiale.

L’article intitulé Après la chute (After the Fall,) a été rédigé par les économistes Carmen Reinhart et Vincent Reinhart et s’inspire du récent ouvrage que Carmen Reinhart a co-écrit avec Kenneth Rogoff, Cette fois, c’est différent : huit siècles de folie financière (This Time Is Different: Eight Centuries of Financial Folly).

D’après l’étude des Reinhart, « la croissance du PIB et les prix de l’immobilier sont nettement plus faibles et le chômage plus élevé » dans la décennie qui suit les crises financières, comme celle commencée il y a trois ans, que dans la décennie qui précède celles-ci. On pourrait donc en conclure qu’il faut s’attendre à encore sept ans de difficultés.

La théorie économique n’est pas suffisamment aboutie pour prédire les tournants majeurs sur la base des principes premiers ou des modèles mathématiques. Notre méthodologie nécessite donc une approche historique. L’histoire est peut-être une science sociale « douce », mais nous devons l’étudier, y compris l’histoire ancienne, si nous voulons comprendre d’autres exemples de crises majeures.