0

Les avantages d’une arrivée tardive pour la Serbie

Le 29 juin, les pays bailleurs de fonds se réuniront pour discuter de l’aide à apporter à l’ex-Yougoslavie. Les négociations seront difficiles, notamment celles qui portent sur l’extradition des criminels de guerre inculpés par le Tribunal pénal international de La Haye (TPI). Cependant, on ne doit pas laisser ces négociations obscurcir une évaluation lucide de ce que la Serbie doit vraiment faire pour se remettre sur pied économiquement. La Serbie est le dernier des anciens pays communiste à se lancer dans la transition vers l’économie de marché. Bien qu’il ne soit pas possible d’indemniser le peuple de Serbie pour une décennie gâchée et brutale, il y a des avantages à une réforme tardive : les Serbes peuvent tirer les leçons des erreurs commises par les autres. Joseph Schumpeter, le grand économiste autrichien, décrivait la dynamique de l’économie de marché comme une