adasgupta1_Patrick Pleulpicture alliance via Getty Images_carbonemissions Patrick Pleul/picture alliance via Getty Images

L'obligation faite aux entreprises de déclarer leur bilan carbone est une mesure de bon sens

WASHINGTON – Je passe la plus grande partie de mon temps à appeler à des politiques que l'on peut considérer comme radicale. Mais aujourd'hui j'en appelle tout simplement au bon sens. En mars, la SEC (Securities and Exchange Commission), le gendarme américain de la Bourse, a proposé une nouvelle réglementation qui oblige les sociétés cotées en Bourse aux USA à dévoiler les risques climatiques qu'elles peuvent engendrer, ainsi que les informations concernant leurs émissions de gaz à effet de serre. Elles devront dévoiler le bilan carbone relatif tant à leur propre fonctionnement qu'aux produits qu'elles achètent et qu'elles vendent. Cela correspond à des transactions à hauteur de 82 000 milliards de dollars que la SEC supervise chaque année.

Maintenant que la période de consultation publique est achevée, la SEC devrait adopter cette nouvelle réglementation. Elle peut sembler radicale, mais il s'agit uniquement d'informations. Les entreprises auront un devoir d'information à l'égard des investisseurs, quant à la manière dont leur bilan carbone pourrait affecter leurs bénéfices. Les décisions des régulateurs financiers, des PDG, des investisseurs et plus généralement le comportement des marchés reposent avant tout sur l'information. Derrière chaque transaction, il y a un investisseur qui décide sur la base des meilleures informations disponibles. Il n'y a rien de radical à en vouloir davantage.

La nouvelle réglementation arrive à point nommé. L'année dernière les entreprises ont supporté une part importante des 145 milliards de dollars de dégâts dus à des catastrophes météorologiques aux USA. Les risques climatiques sont déjà considérables et ils devraient augmenter. C'est pourquoi une commission bipartisane incluant l'Institut des ressources mondiales et de nombreuses entreprises recommande de nouvelles règles de divulgation par ces dernières de leur bilan carbone. Ces règles figurent dans un rapport de 2020 destiné à la Commission américaine de régulation des marchés dérivés (CFTC, Commodity Futures Trading Commission).

To continue reading, register now.

As a registered user, you can enjoy more PS content every month – for free.

Register

or

Subscribe now for unlimited access to everything PS has to offer.

https://prosyn.org/PsfiYJ9fr