Israeli soldier Menahem Kahana/Getty Images

Les dangereux jeux de guerre du prince saoudien

TEL AVIV – Plusieurs développements politiques étonnants en provenance d'Arabie saoudite sont venus troubler un Moyen-Orient déjà instable. Une nouvelle grande guerre est-elle en vue ?

L'ambitieux prince héritier de l'Arabie saoudite de 32 ans, le prince Mohammed ben Salman (communément désigné par ses initiales, MBS), qui supervise une transformation historique (et déstabilisatrice) de l'économie du Royaume, a ordonné l'arrestation de plusieurs des plus puissants princes et hauts-fonctionnaires du pays. Le coup, présenté comme une campagne anti-corruption, est une manœuvre hardie visant à consolider le pouvoir.

Mais les ambitions de MBS s'étendent bien au-delà des frontières de son pays. Le même jour, le Premier ministre libanais Saad Hariri a annoncé sa démission dans une émission de télévision en direct de Riyadh, en accusant l'Iran de causer la « dévastation et le chaos » par son ingérence dans d'autres pays.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/hhXCO4C/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.