L'avenir de la Russie passe par l'Ukraine

MOSCOU – La Russie et l'Occident s'éloignent à nouveau l'un de l'autre. Ce jeu d'attraction-répulsion dure depuis des siècles. Les historiens ont recensé jusqu'à 25 cycles de ce type depuis le règne du tsar Ivan III.

Dans le passé, la Russie a déjà fait des virages à 180° dans son anti-occidentalisme virulent, souvent par simple nécessité – après que les relations aient touché le fond. Aujourd'hui au contraire, la détérioration des relations semble être animée d'un mouvement propre.

Quatre éléments expliquent cette situation :

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/W7wBGWz/fr;