Medvedev et le nihilisme juridique en Russie

MOSCOU –  Le colonel Iouri Boudanov a été condamné pour le viol et le meurtre d'une Tchétchène de 18 ans, Elsa Kungayeva. Après avoir passé la moitié de sa peine de prison, il a été libéré en décembre dernier.

Svetlana Bakhmina était une avocate de Yukos, la compagnie pétrolière qui appartenait à Mikhail Khodorkovsky. Elle a été arrêtée en 2004 et condamnée en 2006 à six ans et demi de prison pour escroquerie et fraude fiscale. Comme Boudanov, elle a fait une demande de libération anticipée en 2008. Sa demande a été rejetée, de même que sa requête de surseoir à sa peine jusqu'à ce que ses deux jeunes fils atteignent l'âge de 14 ans – une requête parfaitement conforme à la législation russe.

Vasily Aleksanyan était vice-président exécutif de Yukos, mais également avocat. A ce titre il a assuré la défense de Khodorkovsky et de son partenaire Platon Lebedev après leur arrestation en 2003. Par la suite, il a été rayé du barreau et lui-même arrêté en avril 2006. Il était gravement atteint du sida et n'a pu continuer à se soigner. En décembre 2008, le tribunal municipal de Moscou a accepté sa mise en liberté sous caution pour un montant de 50 millions de roubles (ce qui représentait 1,775 millions de dollars à ce moment là).

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/8naLgrw/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.