9

Une nouvelle alliance sino-russe ?

CAMBRIDGE - Certains analystes croient que 2014 a inauguré une nouvelle ère géopolitique du type Guerre froide. L'invasion de l'Ukraine et l'annexion de la Crimée par le Président russe Vladimir Poutine ont débouché sur de lourdes sanctions économiques de l'Europe et des États-Unis, qui ont affaibli les relations de la Russie avec l'Occident et ont poussé le Kremlin à renforcer ses relations avec la Chine. Resta à savoir si la Russie va parvenir à établir une véritable alliance avec la République populaire.

À première vue, cela semble plausible. En effet, la théorie traditionnelle de l'équilibre des pouvoirs suggère que la primauté américaine sur les ressources d'énergie doit être compensée par un partenariat sino-russe.

Fait peut-être plus convaincant, il semble exister un précédent historique à un partenariat de cette sorte. Dans les années 1950, la Chine et l'Union soviétique étaient alliées contre les États-Unis. , L'équilibre a changé suite à l'ouverture à la Chine du président américain Richard Nixon en l972, quand les États-Unis et la Chine ont coopéré pour limiter ce qu'ils considéraient comme une dangereuse augmentation de la puissance de l'Union soviétique.

Avec l'effondrement de l'Union soviétique, l'alliance de fait entre les États-Unis et la Chine a pris fin et un rapprochement sino-russe a commencé. En 1992, les deux pays ont déclaré qu'ils poursuivaient un « partenariat constructif. » En 1996, ils ont progressé vers un « partenariat stratégique. » Et en 2001, ils ont signé un traité « d'amitié et de coopération. »