Rumeurs de guerre

On a tendance à croire que la guerre est profitable à l'économie. Depuis que l'on répète que c'est la Deuxième guerre mondiale qui a permis de sortir de la dépression, la guerre a la réputation de doper la croissance. Il en est même pour suggérer que le capitalisme a besoin de guerres pour éviter la récession.

On sait aujourd'hui que ces idées sont absurdes. D'un strict point de vue économique, le boom des années 1990 a montré combien la paix est préférable à la guerre. La guerre du Golfe de 1991 prouve que la guerre peut être désastreuse pour l'économie. Ce conflit a largement contribué à la récession de 1991 (qui a été un facteur-clé dans la non-réélection du premier président Bush en 1992).

La guerre qui pourrait éclater se rapproche beaucoup plus de la précédente guerre du Golfe que de celles qui ont contribué à la croissance économique. Ses conséquences seraient probablement beaucoup plus néfastes. Les pays impliqués dans la Deuxième guerre mondiale ont dû faire appel à l'ensemble de leurs ressources, ce qui a permis de balayer le chômage. La guerre totale, c'est le chômage zéro.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/0UDSOpx/fr;