Barrie Maguire

La Résilience de l’Inde

NEW DELHI – Tandis que les économies les plus avancées au monde encaissent toujours le choc de ce qui est déjà appelé la Grande Récession, l’Inde a fait le point en début d’année. Elle a publié une réévaluation de la croissance de son PIB pour l’exercice financier 2008-2009, qui s’élève sainement à 7,1�%.

L’Inde n’a pas peur de la récession, ce qui est remarquable étant donné la sinistrose qui règne sur l’ensemble des marchés dans le monde. Même les pessimistes ne prédisent qu’une croissance positive moins élevée.

Quel volte-face pour une économie dont le taux de croissance maintenu à environ 3�% lui a valu d’être moqué et surnommé «�le taux de croissance Hindou�» tandis que le reste de l’Asie décollait�! Pendant plus de quatre décennies, depuis l’Indépendance obtenue en 1947, l’Inde a souffert de nationalisme, assimilant indépendance politique et autosuffisance économique, ce qui a relégué le pays à du protectionnisme bureaucratique et à la stagnation.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/i7P6l75/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.