0

Réorganiser la chaîne d’approvisionnement des services publics chinois

HONG KONG – Une chaîne d’approvisionnement relie les producteurs aux consommateurs grâce à un réseau complexe de contrats de sous-traitance ; tout au long de celle-ci, les leaders du marché de chaque catégorie de produits orchestrent les activités de manière à produire des composants rentables. Par exemple, un iPad est conçu en Californie – au moyen de puces en provenance du Japon et d’autres parties venant de Corée du Sud, de Taiwan et d’ailleurs – pour être finalement assemblé en Chine en vue d’une distribution mondiale. Ceci dit, l'écologie des chaînes d’approvisionnement n'est pas aussi simple que cette représentation le suggère.

La plupart des études sur les chaînes d’approvisionnement examinent leurs opérations, en tenant pour acquis le rôle critique joué par les gouvernements pour fournir un environnement favorable. Néanmoins, parce qu’une défaillance des services publics peut empêcher le bon fonctionnement des chaînes d’approvisionnement commerciales, il est essentiel de comprendre le fonctionnement de la chaîne d’approvisionnement des services publics elle-même.

Par exemple, la transformation de l'économie chinoise a été rendue possible grâce à la fourniture synchronisée de services publics destinés à soutenir les chaînes d’approvisionnement des secteurs logistique, financier et manufacturier. Il s'agissait d'une tâche complexe qui a impliqué différents niveaux du gouvernement chinois, ainsi que de nombreux ministères et agences étatiques.

Une chaîne d'approvisionnement n'est pas seulement un réseau de production, mais aussi un mécanisme de rétroaction instantané, qui s'ajuste en permanence pour permettre à la production d’être coordonnée et alignée de manière efficace en vue de répondre aux évolutions de la demande, des goûts et des préférences des consommateurs mondiaux. La technologie a permis une livraison « just in time » plus rapide et plus efficace, tirant pleinement parti de la spécialisation et du partage des connaissances à l'échelle mondiale. Comme Apple l’a découvert, celui qui orchestre le mieux sa chaîne d'approvisionnement obtient les plus faibles coûts globaux et la plus grande part de marché.