Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

reserve bank of india PUNIT PARANJPE/AFP/Getty Images

La Banque centrale indienne en butte aux attaques

ITHACA – Le gouvernement du Premier ministre indien Narendra Modi a lancé un assaut politique tous azimuts sur la Reserve Bank of India et cette salve de critiques est d’ores et déjà en train d’affecter l'institution. Cette évolution est inquiétante pour l'Inde, parce que la crédibilité et l'efficacité de la RBI ont largement contribué à la stabilité macroéconomique et financière du pays, contribuant ainsi à soutenir la croissance rapide du PIB au cours des dernières années.

Une des critiques principales adressée à la RBI n'est pas propre à l’Inde: la banque centrale, selon les dires du gouvernement, entrave la croissance en augmentant les taux d'intérêt au nom d'une crainte erronée d'inflation excessive et d'instabilité financière. Le président américain Donald Trump a formulé des plaintes semblables à l’encontre de la Réserve fédérale, en faisant valoir que les hausses de taux d'intérêt étouffent la croissance économique et le marché boursier américain.

Mais la menace que font peser de telles attaques sur la RBI est autrement plus lourde que dans le cas de la Fed, notamment parce que, contrairement à la Fed, la RBI n'a aucune indépendance statutaire. Pire encore, le gouvernement Modi a, pour la première fois, invoqué l'article 7 de la Loi sur la RBI, qui lui permet de donner des instructions directes au gouverneur de la banque centrale sur des questions d'intérêt public.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/xzJtuE4fr;

Edit Newsletter Preferences