Sauver le Yémen

LONDRES – Du jour au lendemain, le Yémen a rejoint les rangs des pays, aux côtés de l’Afghanistan et du Pakistan, qui présentent un risque pour la sécurité mondiale. Il est de plus en plus perçu comme un État failli et potentiellement comme un nouveau pays d’accueil pour Al Qaïda.

La tentative d’attentat commise à bord d’un avion de ligne à destination de Détroit le jour de Noël par un jeune Nigérian, entraîné par Al Qaïda au Yémen, semble avoir ouvert les yeux de l’Occident sur les problèmes de ce pays. À la suite de l’attentat manqué, le président américain Barack Obama et le Premier ministre britannique Gordon Brown ont appelé à la tenue d’une conférence à Londres pour trouver des solutions aux problèmes jusqu’ici négligés du Yémen.

Mais si la conférence met trop étroitement l’accent sur la présence d’Al Qaïda au Yémen, elle fera plus de mal que de bien. Cette conférence doit davantage chercher à s’attaquer au problème plus général de la stabilité politique et sociale du Yémen.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/TnoK8uw/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.