0

A la rescousse des foręts amazoniennes

Les pays en voie de développement ont été bénis avec certaines des ressources naturelles les plus précieuses au monde. Mais cette bénédiction peut également s'avérer ętre une malédiction, et non seulement pour les pays riches en pétrole, avec leurs économies et leurs politiques dénaturées.

Les pays d'Amérique Latine dans la région amazonienne, par exemple, abritent ce qui peut ętre considéré ŕ juste titre comme l'entrepôt de biodiversité du monde. Toutefois, lorsqu'il s'agit de protéger ce trésor mondial, ces pays sont supposés porter seuls ce fardeau.

Męme avec les meilleures intentions, ces pays seuls n'ont que peu de chances de parvenir ŕ faire comprendre les avantages qui existent ŕ préserver la foręt amazonienne car les intéręts privés dans la déforestation (tant légaux qu'illégaux) demeurent trčs forts. La perspective de gains rapides dérivés de l'occupation d'un terrain forestier public incite des individus privés ŕ s'emparer de ces zones et ŕ les défricher aussi rapidement que possible, sans se soucier de l'impact environnemental et social de leur attitude.

La nécessité de fournir du combustible et des terres nues au cours d'un développement économique rapide a eu un effet dévastateur sur les foręts européennes et américaines. Le Brésil a également appauvri une grande partie de son terrain forestier au cours des derničres décennies, ŕ des cadences plus rapides.