0

Renouveler le dialogue sur la sécurité en Europe

ATHENES – L’année 2009 est une année de grand changement, dans un contexte d’incertitude encore plus grand. Vingt ans après la chute du mur de Berlin, le système de sécurité post guerre froide de l’Europe est mis à l’épreuve. De longs conflits restent irrésolus et de nombreux nouveaux défis complexes apparaissent. Sécurité énergétique, crime organisé, terrorisme, absolutisme et fondamentalisme, changement climatique et cyber criminalité sont autant de sources d’inquiétudes pour chaque pays.

La crise économique a largement entamé la prospérité de nombres d’individus qui sont donc peut-être moins enclins à fournir les efforts nécessaires pour répondre aux défis de sécurité de l’Europe. Mais il ne faut pas oublier que les crises offrent aussi des opportunités de changement.

De nombreux développements positifs ont aussi vu le jour durant l’année écoulée. Le moindre n’étant pas la restauration des relations entre deux acteurs clés du dialogue de sécurité européen : la Russie et les Etats-Unis. L’Union Européenne a récemment œuvré pour une meilleure cohésion et une plus grande unité par la nomination d’un Président et haut représentant des Affaires Etrangères.

Nous devrions célébrer ces accomplissements même si nous reconnaissons que de nombreux problèmes restent encore à résoudre. Plusieurs perspectives sont envisageables pour concevoir l’architecture de la sécurité de l’Europe, mais nous sommes tous d’accord sur l’urgence de répondre à ce défi par un dialogue constructif.