Réinventer l’enseignement scientifique

VANCOUVER – Malgré l’importance croissante que prend la science dans le monde moderne, son enseignement reste un sujet mineur pour la plupart des gens. Ceci est aussi peu perspicace que dangereux. Après tout, la science et la technologie sont non seulement les premiers facteurs de croissance de l’économie moderne, mais elles s’avèrent aussi de plus en plus centrales dans de nombreuses questions politiques, notamment concernant les changements climatiques et les soins médicaux.

Certes, les besoins en matière d’enseignement scientifique ne sont pas entièrement ignorés. Mais peu d’attention a été portée à l’enseignement scientifique post-secondaire, seul niveau pour lequel il a été prouvé que des progrès considérables sont possibles sans dépenses énormes. En outre, il est peu probable que l’on puisse faire de grands progrès au primaire et au secondaire tant qu’un niveau scientifique plus élevé ne sera pas atteint au post-secondaire.

L’idée est généralement répandue qu’il y a peu de problèmes dans l’enseignement scientifique post-secondaire. Les universités forment autant, si ce n’est plus, de scientifiques et d’ingénieurs qu’auparavant et, si peu d’étudiants non-scientifiques apprécient leurs cours obligatoires de sciences, on considère que cela est inhérent à la matière.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/IFoMBHc/fr;