dervis58_Thomas Lohnes_Stringer Thomas Lohnes/Stringer

En Allemagne, transformer la crise en succès

BERLIN – Selon un sondage publié début mai par ARD DeutschlandTREND, le soutien populaire pour le parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) se situe maintenant à 15%, en hausse d'environ 5% par rapport à l’année dernière. Cette tendance dangereuse peut-elle être inversée ?

La hausse de l'Afd depuis l'été dernier a été le résultat direct de la forte augmentation du nombre de réfugiés – près d'un million en 2015 – entrés en Allemagne. Après tout, le parti a mis le refus de l’accueil des réfugiés au centre de sa plate-forme, qui comprend également l'antagonisme envers l'Union européenne et un programme social ultra conservateur, auquel une composante religieuse ouvertement sectaire a été ajoutée lors d’un congrès du parti le 3 mai à Stuttgart.

Pourtant, le large centre politique de l'Allemagne continue à tenir bon. Les Chrétiens-Démocrates de centre-droit et leurs alliés ont toujours un soutien d'environ 33% de l'électorat; au centre-gauche, les Sociaux-Démocrates ont un soutien de 20%; et le Parti Vert est soutenu par environ 13%. Même les Démocrates Libres ont retrouvé le chemin du succès après des moments difficiles, et ont maintenant un soutien d'environ 6%.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/7unPpNm/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.