Thomas Lohnes/Stringer

En Allemagne, transformer la crise en succès

BERLIN – Selon un sondage publié début mai par ARD DeutschlandTREND, le soutien populaire pour le parti d’extrême-droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) se situe maintenant à 15%, en hausse d'environ 5% par rapport à l’année dernière. Cette tendance dangereuse peut-elle être inversée ?

La hausse de l'Afd depuis l'été dernier a été le résultat direct de la forte augmentation du nombre de réfugiés – près d'un million en 2015 – entrés en Allemagne. Après tout, le parti a mis le refus de l’accueil des réfugiés au centre de sa plate-forme, qui comprend également l'antagonisme envers l'Union européenne et un programme social ultra conservateur, auquel une composante religieuse ouvertement sectaire a été ajoutée lors d’un congrès du parti le 3 mai à Stuttgart.

Pourtant, le large centre politique de l'Allemagne continue à tenir bon. Les Chrétiens-Démocrates de centre-droit et leurs alliés ont toujours un soutien d'environ 33% de l'électorat; au centre-gauche, les Sociaux-Démocrates ont un soutien de 20%; et le Parti Vert est soutenu par environ 13%. Même les Démocrates Libres ont retrouvé le chemin du succès après des moments difficiles, et ont maintenant un soutien d'environ 6%.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To continue reading, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you are agreeing to our Terms and Conditions.

Log in

http://prosyn.org/7unPpNm/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.