Healthcare professionals who have been recruited to work in Sierra Leone The Times/Getty Images

Ressusciter le réseau de soins de santé de l’Afrique

FREETOWN, SIERRA LEONE – En octobre de l’an dernier, la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) confirmait ce que beaucoup soupçonnaient depuis longtemps : des millions de dollars en dons pour la lutte aux épidémies Ebola en Guinée et en Sierra Leone ont fait l’objet d’une mauvaise gestion et de malversations. Les représentants de l’organisme d’aide humanitaire le plus âgé du monde ont déclaré être « scandalisés » par ces révélations.

Il va sans dire qu’ils n’étaient pas les seuls.

J’étais coordonnateur national des inhumations des victimes d’Ebola à la Sierra Leone au plus fort de l’épidémie. Pendant la plus grande partie de la crise, dès 2014, nous manquions de matériel et de fournitures médicales pour endiguer ce virus mortel. Nous avons perdu de nombreux effectifs médicaux en pleine pénurie de ressources et la perspective de perdre ma propre vie — laissant dans le besoin ma famille et mes deux jeunes enfants — me terrorisait tous les jours. Cette époque était remplie d’angoisse pour mon pays.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ECMEUWA/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.