Unaffordable housing Boston Globe/Getty Images

Bientôt les grandes villes réservées aux seuls riches ?

NEW HAVEN – On mesure généralement les inégalités en comparant les revenus des ménages dans un pays donné. Mais il existe une autre forme d'inégalité toute aussi inquiétante : celle liée à l'accès au logement dans les grandes villes.

Dans beaucoup de centres urbains, le coût du logement est devenu prohibitif, même pour les classes moyennes. Le prix de l'immobilier étant à la hausse, certains habitants sont contraints de déménager. Les propriétaires peuvent voir la hausse des prix comme une aubaine en cas de revente de leur bien, mais les locataires risquent de devoir quitter les lieux sans autre forme de procès.

Les conséquences de cette situation ne sont pas seulement économiques. Certains habitants peuvent être contraints de quitter la ville où ils ont passé toute leur vie. Déménager signifie pour eux perdre tout un réseau social formé de longue date, ce qui peut être traumatisant. Et si la hausse de l'immobilier chasse un trop grand nombre d'habitants de longue date d'une ville, cette dernière est frappée d'une perte d'identité et même de culture.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To read this article from our archive, please log in or register now. After entering your email, you'll have access to two free articles from our archive every month. For unlimited access to Project Syndicate, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/ZSb2Vu9/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.