0

Repenser le terrorisme domestique

BERLIN – Le terrorisme domestique est une priorité sécuritaire presque partout en Europe. Ses liens avec les groupes islamiques extrémistes internationaux nécessitent que les gouvernements étudient et repensent leur façon d’y répondre.

La coopération internationale pour la sécurité, le contrôle des frontières et la surveillance du secteur des transports ont tous leur importance, mais ils ne vont pas assez loin. Les gouvernements doivent aussi identifier les tendances radicales au sein des communautés musulmanes d’Europe et deviser des stratégies pour les neutraliser. L’objectif premier devrait être d’étouffer le terrorisme dans l’œuf, et plus largement d’ouvrir le dialogue avec la communauté musulmane.

Ce programme envisage la communication interculturelle comme la meilleure manière de vaincre les préjugés et les clichés négatifs des deux côtés. Du point de vue des politiques de sécurité, la communication interculturelle est conçue pour immuniser les éléments de communauté musulmane que l’on suppose réceptifs à la propagande extrémiste, dans le but très clair d’éviter leur radicalisation et leur recrutement pour le jihad .

Pour que cette sorte d’immunisation fonctionne, il est important de commencer par clarifier ce qui peut transformer quelqu’un en jihadi . Il ne semble pas y avoir de réponse unique. Une tendance commune émerge cependant, montrant que le message du jihad , parce qu’il promet du sens et une identité, semble attirer tout particulièrement ceux qui ne sont pas sûrs de savoir qui ils sont et où ils vont.