aslund63_Sergei SavostyanovTASS via Getty Images_putin call-in Sergei Savostyanov\TASS via Getty Images

Le discours dangereux de Poutine sur l'Ukraine

STOCKHOLM – Le président russe Vladimir Poutine est obsédé par l'Ukraine – ou plutôt par son insistance à croire que ce pays n'existe pas. Dans son émission annuelle du 30 juin, il a affirmé que « les Ukrainiens et les Russes sont un seul peuple ». Il a ensuite publié un article visant à justifier cette « conviction », en retraçant l'histoire commune des deux pays. C'est un cas d'école en matière de désinformation – et de là à parler d'une déclaration de guerre, il n'y a qu'un pas.

Poutine commence son histoire dans la Rus' de Kiev, où les Russes, les Ukrainiens et les Biélorusses étaient unis par une seule langue et – après le « baptême de la Russie » dans la religion orthodoxe – par une seule foi jusqu'au XVe siècle. Même au moment de la fragmentation, écrit Poutine, le peuple percevait la Russie comme sa patrie partagée.

Selon ce récit, la guerre russo-polonaise de 1605-18 fut, pour le peuple, « libératrice ». Les Ukrainiens furent « réunis » avec le reste du peuple russe orthodoxe, formant ainsi la « petite Russie » et le mot « Ukraine » fut utilisé pour signifier quelque chose comme « à la frontière ».

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/pxcF91wfr