Poutine : Tsar ou doge ?

Deux questions pratiques se posent au sujet de n'importe quel système politique. La première : Qu'est-ce qui distingue les partis politiques entre eux ? La deuxième : Qui tient le gouvernail ?

Durant toute une période, en Russie post-communiste les réponses étaient on ne peut plus claires. Il y avait les partis qui voulaient revenir au temps de l'Union soviétique et ceux qui voulaient des réformes. Qui était au gouvernail ? Le président.

Après douze ans de transition, la réponse à la première question n'est plus aussi évidente. Avec la mort annoncée du Parti communiste, les idéologies disparaissent. Ceux qui espéraient une confrontation éclatante entre la gauche et la droite à l'occasion de la récente campagne pour les élections présidentielles en ont été pour leurs frais, car la réponse à la deuxième question est encore plus nette aujourd'hui : la réélection du président Poutine n'a jamais fait l'ombre d'un doute. Ce président tient très fort en mains les rênes du pouvoir.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/SrCWN47/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.