Skip to main content

70eded0146f86f44035ebb06_pa3699c.jpg Paul Lachine

Donnons la priorité à la question palestinienne

HAIFA –  Il n'y a pas si longtemps, j'ai donné une interview à un journaliste hollandais à propos de l'Iran. Le Premier ministre israélien Benjamin Nétanyahou ayant semble-t-il interdit aux membres du gouvernement de s'exprimer publiquement sur ce sujet, les journalistes n'ont d'autre choix que de se rabattre sur d'autres sources, peut-être plus "intellectuelles", mais qui ne sont pas à même d'exprimer le point de vue officiel.

Le journaliste m'a demandé premièrement si je pensais qu'Israël allait lancer une attaque contre les installations nucléaires iraniennes, deuxièmement si je pensais que cela empêcherait l'Iran de parvenir à la bombe nucléaire, et troisièmement si je pensais que l'Iran risquait - s'il l'avait - de l'utiliser contre Israël. A chacune des trois questions, j'ai répondu que je n'en savais rien.

Il m'a alors demandé si le gouvernement israélien estime que les sanctions occidentales contre l'Iran sont suffisamment dissuasives. Une fois de plus j'ai avoué mon ignorance. Désespérant d'obtenir quoi que ce soit de ma part, il m'a alors demandé qu'est-ce que je savais.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/FWUCNKU/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions