People queue to withdraw money from an ATM in Caracas Federico Parra/Getty Images

Le long et difficile chemin vers un allègement de la dette

CAMBRIDGE – Les défauts de payement sont de retour. La plupart des pays ont résisté mieux que l'on aurait pu s'y attendre à la violente récession mondiale et à la chute du prix des matières premières. Mais les pays en déroute économique ne pourront résister éternellement, ainsi l'effondrement progressif de Porto Rico et du Vénézuéla contraint leurs dirigeants à dire "no mas" au remboursement de leurs créanciers.

Il y a quelques mois Porto Rico s'est déclaré en faillite. Ce territoire associé aux USA avait alors une dette de 70 milliards de dollars et quelques 50 milliards de passif en matière de retraite, ce qui en fait la plus grande déclaration de faillite "locale" de l'Histoire des USA.

Cette crise de la dette a éclaté après plus d'une décennie de récession (le PIB/habitant de Porto Rico a atteint son maximum en 2004), une baisse des revenus et une diminution marquée de sa population. Cette tendance démographique est d'autant plus inquiétante que ce sont les jeunes qui quittent l'île pour le continent américain à la recherche d'une meilleure vie, laissant derrière eux une population âgée. En septembre, alors que les difficultés économiques augmentaient, l'ouragan Maria a frappé Porto Rico qui mettra des années, si ce ne sont des décennies, à s'en remettre.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/9uYsfGL/fr;

Handpicked to read next

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.