pairman1_RAUL ARBOLEDAAFP via Getty Images_midwifecolombia Raul Arboleda/AFP via Getty Images

Protéger les sages-femmes et les mères pendant la pandémie

LA HAYE/WASHINGTON, DC – Pendant que le monde lutte contre la COVID-19, la pression s’intensifie sur les professionnels de la santé et les soins axés sur les femmes et donnés par des sages-femmes sont plus à risque que jamais.

La crise actuelle sollicite à l’excès les centres médicaux. En effet, les pénuries de personnel et de ressources exercent une pression intense sur la prestation des services. Des récits déchirants de la part de sages-femmes travaillant en première ligne mettent en lumière des préoccupations relatives aux droits de la personne ; la surmédicalisation des naissances, l’inquiétude croissante chez elles ainsi que chez les femmes enceintes. Dans la lutte pour contenir la COVID-19, la priorité accordée aux soins pour les futures mères a été reléguée au second plan.

Pourtant, les sages-femmes sont indispensables à la santé et à la protection des femmes qui accouchent. En 2017, on estime que 295 000 femmes à travers le monde sont décédées des suites d’une grossesse ou d’un accouchement ; la vaste majorité d’entre elles résident dans des pays à faible revenu et à revenu moyen inférieur. La majorité de ces décès auraient pu être évités. Pendant cette situation d’urgence sanitaire, nous devons nous assurer que les soins prodigués par les sages-femmes soient préservés autant que possible.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

or

Register for FREE to access two premium articles per month.

Register

https://prosyn.org/qCgyHEEfr