5

Mettre les bénéfices en perspective

BERKELEY – On considère en général les profits élevés comme le signe des prouesses économiques d'une entreprise, le résultat de l'innovation et de l'efficacité issue d'une concurrence saine. Pourtant, comme le montre un récent rapport du Council of Economic Advisers des États-Unis, des bénéfices élevés peuvent avoir une autre cause : la concentration du marché.

Le rapport énumère plusieurs indicateurs d'une diminution de la concurrence dans l'économie des États-Unis, notamment un déclin à long terme de la création d'entreprises et l'accumulation des profits énormes autour d'un nombre réduit de firmes. Sur la base de ses recommandations, le président Barack Obama a récemment publié un ordre exécutif appelant tous les organismes gouvernementaux des États-Unis à utiliser leur autorité pour promouvoir la concurrence.

Il est actuellement important d'évaluer l'état de la concurrence dans différents secteurs. De nombreux secteurs d'activités américains, notamment certains parmi les plus novateurs, sont dominés par une poignée de grandes entreprises, dont certaines jouissent de très grandes parts de marché et produisent des recettes qui dépassent de loin les moyennes historiques. Et certaines entreprises accumulent les liquidités ou acquièrent des concurrents, plutôt que d'utiliser leurs recettes pour renforcer leurs capacités de production.

Néanmoins ce serait une erreur de conclure que l'affaiblissement de la concurrence est le moteur de ces tendances économiques inhabituelles. Elles prennent place dans un contexte d'évolution dynamique sectorielle et de numérisation rapide.