La privatisation du développement de l'Afrique

Lagos –  Depuis leur adoption en 2000, des progrès considérables ont été réalisés pour se rapprocher des Objectifs du millénaire pour le développement. Mais en dépit de tous les efforts des différents gouvernements, beaucoup de pays n'y parviendront pas à l'échéance de 2015, notamment les pays africains.

Nous sommes nombreux dans le secteur privé en Afrique à vouloir aller vigoureusement dans ce sens. A l'AFC, nous avons pour mission de réduire la pauvreté sur le continent africain grâce à des initiatives du secteur privé. C'est lui qui est et qui sera le moteur de la croissance en Afrique. Son implication croissante dans le développement est de bon augure pour le continent.

Les problèmes que pose le développement en Afrique sont bien connus. Plus de 40% de la population vit avec moins de un dollar par jour. Plus d'un demi-milliard de personnes ne disposent pas des sources d'énergie moderne et la part du continent dans le commerce mondial n'est que de 3%.

To continue reading, please log in or enter your email address.

Registration is quick and easy and requires only your email address. If you already have an account with us, please log in. Or subscribe now for unlimited access.

required

Log in

http://prosyn.org/RFRAKUp/fr;