Paul Lachine

Produits financiers sur ordonnance

NEW DELHI – L’une des retombées positives de la crise financière de 2007-201? est la prise de conscience du fait que les produits financiers peuvent être aussi complexes et dangereux que les médicaments. Cette prise de conscience a permis le développement d’idées et d’expérimentations novatrices avec des lois, règlementations et institutions nouvelles partout dans le monde.

En Inde, le gouvernement a annoncé la création du Conseil de la stabilité financière et du développement (FSDC) pour gérer la coordination inter-régulatrice et observer une surveillance macro-prudentielle. Aux Etats-Unis, la réforme Dodd-Frank pour Wall Street et la loi de protection des consommateurs, ainsi que de nouvelles initiatives pour surveiller la sécurité des produits financiers pourraient modifier l’architecture du secteur financier.

Différents protagonistes de ces nouvelles idées ont ouvertement établi l’analogie avec les médicaments. Selon certains, si, en 2007, les Etats-Unis avaient eu une Commission de la sécurité des produits financiers semblable à la Food and Drugs Administration, le marché n’aurait pas été inondé de prêts immobiliers ‘aguicheurs’ qui ont enchainé des millions de foyers à des crédits prédateurs.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/bVOBQrR/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.