us traders sad Mario Tama/Getty Images

Quelle sera la cause de la prochaine récession aux États-Unis ?

BERKELEY – Au cours des quarante dernières années, l’économie américaine a connu quatre récessions. Parmi les quatre, seule la longue contraction de 1979-1982 est imputable à une cause conventionnelle. La Réserve fédérale des États-Unis, considérant que l’inflation était trop forte, a frappé l’économie en lui lançant à la tête le relèvement des taux d’intérêt. En conséquence, la main-d’œuvre a modéré ses demandes d’augmentation de salaire et les entreprises ont renoncé à la hausse prévue de leurs prix.

Les trois autres récessions furent chacune causées par des désordres sur les marchés financiers. Après la crise des caisses d’épargne de 1991-1992, survint l’explosion de la bulle Internet, dite du « dot.com », en 2000-2002, suivie par l’effondrement du marché des emprunts hypothécaires en 2007, qui allait déclencher la crise financière mondiale de l’année suivante.

Pour l’heure, en janvier 2019, les prévisions d’inflation semblent bien ancrées à 2 % par an et la courbe de Phillips – qui traduit la relation entre chômage et inflation – demeure inhabituellement aplatie. Les surplus de production et d’emploi ou la faiblesse de la production potentielle n’ont pas d’effet significatif sur les prix ni sur les salaires.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

http://prosyn.org/fF6nUL6/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.