Skip to main content

Hofer Supporters Austria Jan Hetfleisch/Stringer

Contenir la contagion populiste

PRINCETON – Alors que le populisme semble se répandre comme une traînée de poudre dans les économies avancées, l'establishment politique est en recul. Les outsiders remportent d'importantes victoires politiques en faisant des promesses spectaculaires en vue de secouer ou de renverser le système. Les ennemis des populistes sont des membres de « l'élite mondiale », qui ont trahi les valeurs nationales. Et pourtant, leur révolte contre ce que le président américain élu Donald Trump appelle « mondialisme » aspire également à être un phénomène mondial et repose en fait sur sa propre conception de la notion d'internationalisme.

La contagion est un processus que les financiers comprennent très bien. Un choc à un endroit produit des tremblements ailleurs, même quand il n'y a aucun lien financier direct, parce que les participants du marché, à la recherche d'un modèle, y perçoivent des forces fondamentales à l'œuvre.

La révolte populiste actuelle présente une dynamique similaire. Trump avait promis à l'avance que sa victoire serait un Brexit cent fois plus fort. En effet, lorsqu'il a remporté la victoire, les forces politiques d'extrême-droite néerlandaises et françaises ont immédiatement considéré son élection comme un présage de ce qui est à venir. Il en va de même pour la campagne du « non » en Italie pour le référendum constitutionnel à venir (où le Premier ministre Italien Matteo Renzi joue son avenir politique.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/u2On5KJ/fr;
  1. bildt69_DELIL SOULEIMANAFP via Getty Images_syriansoldiermissilegun Delil Souleiman/AFP/Getty Images

    Time to Bite the Bullet in Syria

    Carl Bildt

    US President Donald Trump's impulsive decision to pull American troops out of northern Syria and allow Turkey to launch a military campaign against the Kurds there has proved utterly disastrous. But a crisis was already inevitable, given the realities on the ground and the absence of a coherent US or Western policy in Syria.

    8

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions