14

Populisme ou prospérité

LONDRES – Marine Le Pen, leader d'extrême-droite du Front National en France, affirme que la bataille décisive du XXIème siècle va se jouer entre le patriotisme et l'internationalisme. Le Président américain Donald Trump semble croire que c'est entre « les médias très faux » et lui-même, soutenu par « les citoyens » qu'il prétend représenter. Ils ont tous les deux tort.

La bataille décisive de ce siècle va opposer la pensée à long terme et la pensée à court terme. Les politiciens et les gouvernements qui misent sur le long terme vont l'emporter sur ceux qui ne parviennent pas (ou qui refusent tout simplement), de voir plus loin que le cycle électoral actuel.

La Chine est renommée pour sa pensée à long terme, mais il est inutile de recourir à des dictatures pour vérifier cette théorie. Certaines démocraties occidentales ont également fait le nécessaire pour gérer les forces puissantes de la mondialisation, de la technologie et de la démographie et elles ont été récompensées par une économie stable et par des systèmes politiques en grande partie incontestés par les populistes. D'autres sont restées concentrées sur le court terme et en ont subi les très lourdes conséquences.

Pour établir cette distinction, j'ai mis au point un nouvel indicateur statistique composite pour mon organisme de bienfaisance éducatif, The Wake Up Foundation, appelé IndiceWake Up 2050. Contrairement par exemple àl'indice de compétitivité mondialedu Forum économique mondial, l'Indice Wake Up 2050 regarde au-delà des performances passées et actuelles pour détecter des indices sur les futures charges des pays et sur les chances de productivité de leurs principaux actifs, en particulier de leurs propres citoyens.