2

Le nouvel âge d’or de la Pologne

FRANCFORT – Le monde contemporain n’est plus celui d’un moment sorti de l’histoire que certains avaient imaginé, alors que le mur de Berlin s’effondrait et que la dictature communiste en Europe de l’Est en était à ses derniers soubresauts. Mais même si les événements de 1989 n’ont pas amené la paix perpétuelle et la prospérité, ils ont néanmoins mis en branle certaines réussites exemplaires.

L’un des exemples des plus impressionnants demeure l’entrée en Europe de la Pologne dans l’arène des poids lourds politiques et économiques. Le triple anniversaire – 25 ans de démocratie, 15 ans comme membre de l’OTAN et dix ans au sein de l’Union européenne – est source de fierté pour le peuple polonais, et avec raison.

Pour concevoir ô combien miraculeux est le succès de la Pologne, rappelons-nous que ce pays avait disparu de la carte de l’Europe au XVIIIe siècle et qu’il avait été morcelé sous le joug de puissances impériales pendant 150 ans! Au XXe siècle, la Pologne a été victime de deux idéologies inhumaines, le fascisme et le stalinisme. Le pays a connu son âge d’or il y a 500 ans, mais au début du siècle présent, beaucoup trouvaient qu’il était le symbole d’une région reculée.

Mais le peuple polonais a lutté et fait des sacrifices pour faire renaître la nation – et par la même occasion, a inauguré une nouvelle ère pour l’Europe et le monde entier. Le mur de Berlin ne se serait pas effondré à l’époque de cette façon sans le mouvement polonais Solidarnosc et son combat pour la liberté et les droits collectifs.