Skip to main content

Getty Images Votava/Imagno/Getty Images

De Varsovie à Jérusalem, la réécriture de l'Histoire

MADRID – En 1970, lors d'une visite à Varsovie, le chancelier allemand Willy Brandt s'est soudain agenouillé devant le Monument aux héros du ghetto. "Mauvais monument", a alors murmuré Władysław Gomułka, le dirigeant communiste de la Pologne à ce moment là. Il aurait sans doute préféré que son homologue allemand rende hommage aux soldats polonais tombés lors de la Deuxième Guerre mondiale. Le gouvernement polonais ultra-nationaliste d'aujourd'hui, avec à sa tête le Parti Droit et Justice (PiS), aurait sans doute été d'accord avec Gomulka.

Ce gouvernement essaye de réécrire l'Histoire de la Pologne durant la Deuxième Guerre mondiale. Ce n'est pas en murmurant qu'il le fait, mais avec une nouvelle loi qui interdit de mentionner la complicité de la "nation polonaise" dans l'Holocauste. Cette loi est une tentative dangereuse d'utiliser l'Histoire à des fins politiques, même si l'on peut comprendre que les Polonais se sentent offensés par l'utilisation de l'expression "camps de la mort polonais" pour faire référence aux camps d'extermination allemands en territoire polonais.

Pour les Polonais, le récit dominant sur l'Holocauste est extrêmement frustrant. Trois millions de catholiques polonais ont été tués lors de la Deuxième Guerre mondiale et la Pologne aurait été rayée de la carte si Hitler avait gagné. Et plus de 6700 Polonais (davantage que tout autre nationalité) ont été honoré du titre de "Juste parmi les nations" pour avoir résisté au nazisme et sauvé des juifs.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/l9g30x6/fr;

Handpicked to read next

  1. drew47_Drew AngererGetty Images_trumpgiulianasmiling Drew Angerer/Getty Images

    Will Trump Be Removed from Office?

    Elizabeth Drew

    Assuming the US House of Representatives votes to impeach President Donald Trump, the fact remains that there are far fewer votes in the Senate than will be needed to convict him and remove him from office. But the willingness of Congress – including the Senate – to continue tolerating his dangerous conduct is now truly in question.

    0
  2. rudd9_Darrian TraynorGetty Images_climateprotestburningaustralia Darrian Traynor/Getty Images

    Unsustainable Australia

    Kevin Rudd

    Before the current conservative government came to power in 2013, Australia was well-positioned to make the necessary transition to a low-carbon economy. But now, the country is heading in reverse, and has already fallen behind most developed countries, and even China, on reducing emissions and building resilience against climate change.

    1

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions