Skip to main content

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated Cookie policy, Privacy policy and Terms & Conditions

skidelsky144_ANGELA WEISSAFP via Getty Images_placidodomingoopera Angela Weiss/AFP/Getty Images

#MeToo renverse Don Giovanni

LONDRES – Le Metropolitan Opera de New York a annoncé en septembre que Plácido Domingo renonçait à tous ses engagements futurs de direction de l’établissement, à la suite d’accusations de harcèlement sexuel formulées par plusieurs femmes, dont une soprane qui aurait subi les attouchements de Domingo au niveau de la poitrine. Les formidables talents de chanteur lyrique et d’acteur de scène de Domingo ont fait le bonheur de plusieurs générations d’amateurs d’opéra. À l’âge de 78 ans, après 51 années consécutives de prestations au sein du Met, il était peut-être tout simplement temps pour lui de quitter la scène. Mais quels peuvent être les enseignements de ce départ forcé ?

Après l’annonce du Met, j’ai reçu les messages de deux amis (un homme et une femme) qui partagent mon amour de l’opéra. Mon ami m’écrivait : « Le principale dilemme oppose d’une part la compréhension déontologique de l’éthique, dont les normes perdurent dans l’espace et le temps, et d’autre part une compréhension plus étroitement liée au contexte ». Même si nous devons nous garder d’adopter un relativisme éthique trop radical, m’expliquait-il, nous ne pouvons totalement ignorer le contexte dans lequel les comportements incriminés ont eu lieu. Nous devons par ailleurs reconnaître que la conscience éthique – ce que les individus considèrent comme des règles de conduite – évoluent au cours du temps, même si certains principes majeurs ne changent jamais. Ainsi, même si nous avons une compréhension non contextuelle de l’éthique, « Je me demande si les personnes accusées jouissent du moindre droit. Les accusations anonymes peuvent détruire une vie », concluait-il.

De son côté, mon amie soulignait les multiples problèmes soulevés dans l’affaire Domingo. Pour commencer, les plaintes sont nombreuses, et l’accusé était effectivement en position de force, dans un milieu connu pour les abus de pouvoir. D’un autre côté, et pire encore, « l’atmosphère actuelle aux États-Unis frise le lynchage public », affirmait-elle.

We hope you're enjoying Project Syndicate.

To continue reading, subscribe now.

Subscribe

Get unlimited access to PS premium content, including in-depth commentaries, book reviews, exclusive interviews, On Point, the Big Picture, the PS Archive, and our annual year-ahead magazine.

https://prosyn.org/16eTucbfr;

Edit Newsletter Preferences