UE: bientôt la sortie du Royaume-Uni ?

LONDRES – Le référendum sur l'indépendance de l'Ecosse qui aura lieu le 18 septembre survient à un moment d'opposition grandissante de l'opinion publique britannique au maintien dans l'UE. Cela va jouer un rôle important, car au sein du Royaume-Uni c'est en Ecosse que le sentiment pro-européen est le plus vivace.

Ainsi d'après un sondage qui a eu lieu fin juin dans l'ensemble du Royaume-Uni, un référendum tenu à cette date aurait donné 47,1% des voix en faveur de la sortie de l'UE et 39,4% en faveur du maintien du pays au sein de l'UE. Par contre, selon un autre sondage réalisé en Ecosse au mois de février, les Ecossais auraient voté à 48,7% pour le maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE, et à 35,4% en faveur de sa sortie. D'autres sondages montrent que l'Ecosse est de manière persistante nettement plus favorable à l'UE que l'Angleterre.

Certes il est prématuré de tirer des conclusions définitives à partir de ces chiffres. Le référendum proposé par le Premier ministre britannique David Cameron sur la sortie de l'UE n'aura peut-être pas lieu, quel que soit le résultat de la renégociation qu'il promet des conditions d'adhésion de la Grande-Bretagne. Mais du fait de questions d'apparence mineure, la sortie de la Grande-Bretagne parait de plus en plus probable - ce qui diminue l'importance du référendum écossais.

To continue reading, please log in or enter your email address.

To access our archive, please log in or register now and read two articles from our archive every month for free. For unlimited access to our archive, as well as to the unrivaled analysis of PS On Point, subscribe now.

required

By proceeding, you agree to our Terms of Service and Privacy Policy, which describes the personal data we collect and how we use it.

Log in

http://prosyn.org/BpQVn7B/fr;

Cookies and Privacy

We use cookies to improve your experience on our website. To find out more, read our updated cookie policy and privacy policy.